Fast & Fresh – Le Blog Stratégie des Usages

Pourquoi les études d'opinion amènent-elles des résultats banals ?

Ecoute client: pourquoi les utilisateurs disent noir et font blanc ?

Point d’origine de cet article, une discussion avec nos confrères de la Poste qui me posent la question suivante : “lorsque nous réalisons des études, les gens nous disent qu’ils veulent quelque chose et ensuite, une fois qu’on leur met entre les mains, ils n’en veulent plus alors même que nous avons passé des mois à construire la solution qu’ils évoquaient en focus groups”

Pourquoi les tests utilisateurs et la lean ux ne permettent pas d'innover

Tests Utilisateurs et Lean UX : pourquoi ils vous empêchent d’innover ?

Même si les bénéfices des tests utilisateurs et des méthodes itératives n’est plus à démontrer lorsqu’il s’agit de corriger des interfaces et des services existants ou bien lorsqu’il s’agit de pré-tester un concept déjà mature à l’aide un “sprint design”par exemple, mes clients s’interrogent sur la validité des tests utilisateurs et de la lean ux dans le procès d’innovation. Peut-on s’en servir pour créer un nouveau produit ? Les tests utilisateurs et la lean ux permettent-ils de défricher de nouveaux sujets d’innovation, par définition complexes ?

Les focus groups ne marchent pas

Focus groups : pourquoi ils ne marchent pas ?

D’un point de vue méthodologique, les focus groups font rire nos étudiants de première année en Psychologie. Les focus groups sont tout sauf un protocole de test fiable. Et le fait de l’utiliser “parce qu’on en a l’habitude” ou parce qu’en entreprise “on a besoin de résultats rapides” n’enlève rien aux faits : en utilisant des focus groups, les décideurs fondent leur stratégie sur un protocole profondément vérolé. Et il existe d’autres techniques toutes aussi rapides et bien plus fiables pour comprendre et aider ses utilisateurs.